deshydrateur solaire



Le sclérotinia

Description:

Le sclérotinia
La sclérotiniose est également appelée Pourriture du Collet et Pourriture Blanche. Cette maladie est causée par un champignon du genre Sclerotinia qui peut rester plusieurs années dans la terre sous forme de sclérotes.
Des températures douces avec un fort taux d'humidité sont des terrains propices au développement de la sclérotiniose.

Le sclérotinia est particulièrement virulent sur salades, mais il est également inféodé à de nombreuses autres espèces maraîchères. Il est favorisé par de nombreux facteurs : salinité et teneur élevée en azote du sol, cultures intensives et rotations limitées, stress climatiques (périodes de gel, notamment à la reprise : jeunes plants non endurcis), irrigations excessives. En jardinage biologique, l’absence de désinfection du sol et le niveau souvent élevé du sol en matière organique (donc en azote), favorisent la présence de cette maladie et provoquent des pertes très importantes à la récolte.
Les zones atteintes sont blanchies et un feutre mycélien blanc se forme habituellement à la surface des plants.

Dégâts:

Le sclérotinia
Toutes les parties atteintes présentent des sortes de taches jaunâtres ou noirâtres et le feuillage est flétri.
La plante finit par pourrir entièrement.

Sensibilités:

Le sclérotinia
Endives, carottes, courges, haricots, persil, pois, salades et tomates.


Le sclérotinia

Lutte préventive:

- Eliminez les résidus de récolte.
- Désinfectez périodiquement le sol.
- Evitez les trop fortes densités.
- Aérez les cultures hâtées conduites sous abri.

Lutte biologique:

- Détruisez les plantes trop atteintes.
- Coupez les parties malades sur les plants peu atteints, dès l'apparition de la maladie.
- Ensuite, effectuer des pulvérisations de décoction de prêle.

Il existe aussi Contans®, spécialité commerciale à base de spores de Coniothyrium minitans, (souche CON/M/91-08), champignon parasite des sclérotes de sclérotinia.