deshydrateur solaire



La tavelure du pommier

Description:

La tavelure du pommier
La tavelure est la maladie principale du pommier. Elle est causée par un champignon (venturia inaequalis), dont le développement s'effectue aux dépens des feuilles, des jeunes rameaux et des fruits. A l'automne, à la chute des feuilles, les spores hivernent à même le sol et se répandent au printemps suivant, en contaminant les arbres avec l'aide du vent. Les petites tâches brun olive qui apparaissent après 3 semaines environ sont des germes, qui se répandront à leur tour par temps humide...
La maladie est favorisée par un climat humide au moment du débourrement qui permet une grande diffusion des germes nocifs. La période critique dure pendant les 8 à 10 semaines qui suivent le débourrement avec un pic au moment de la chute des pétales des fleurs qui forme des points d'entrée pour le champignon.

Dégâts:

La tavelure du pommier
Sur les feuilles, il y a apparition de tâches sur la face supérieure des feuilles. Les nouvelles tâches sont de couleur vert olive, d'aspect huileux. En vieillissant elles se dessèchent, la couleur vire au brun et elles se craquèlent. Les fruits se déforment, se crevassent et sont couverts d'un feutrage brun olive. Les feuilles jaunissent et tombent. Les jeunes rameaux se dessèchent. Suite à une très forte attaque, des chancres peuvent se développer.
La maladie tue rarement le pommier mais peut réduire significativement (jusqu'à 100%) la qualité et la production des fruits en l'absence de traitement fongicide.
La tavelure entraîne donc une réduction de la photosynthèse, une défoliation précoce et une chute des fleurs (donc baisse du rendement).

Sensibilités:

La tavelure du pommier
Pommiers.


La tavelure du pommier

La tavelure du pommier

Lutte préventive:

Au moment du débourrement (lorsque les bourgeons on bien grossis et sont prêts à s'ouvrir), pulvérisez de la bouillie bordelaise. Une 2e pulvérisation lorsque les fruits ont la taille d'un noyau de cerise ne peut pas faire de mal.
Avant et après la floraison, un produit à base de soufre. Ce traitement doit être répété toutes les 2 à 3 semaines (chaque semaine en cas de forte pluie) jusqu'à la mi-juillet.
Comme indiqué dans la partie tavelure (généralités), pulvérisez régulièrement du purin d'ortie, une décoction de prêle ou des extraits d'algues marines. Ces produits bio renforcent la résistance du feuillage.
D'autres actions:
A l'automne, ramassez et brûlez toutes les feuilles. Ramassez les fruits tombés au sol au fur et à mesure.

Lutte biologique:

Il n'existe pas de traitement réellement curatif.
Pulvérisez du souffre et de la bouillie bordelaise pour limiter la propagation.