Faire son jardinlogo jardin logo jardin
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto
photophoto





LES TECHNIQUES DU BOUTURAGE :



LES TYPES DE BOUTURAGE:
Définition: L'un des meilleurs moyens de multiplier les végétaux est la méthode du bouturage. Une bouture est le fragment d'un végétal qui sous certaines conditions va former des racines et donner naissance à un autre plant.

Pour bouturer les plantes, il existe différentes méthodes:

Le bouturage d'un rameau
La bouture de tête:
Cette technique consiste à couper un rameau feuillu non fleuri long de 10 cm environ. Il faut ensuite supprimer les feuilles inférieures, et de couper en deux les feuilles supérieures restantes si elles sont grandes. Coupez ensuite votre rameau juste sous un noeud avec un objet tranchant et propre. C'est à ce niveau que vont se développer les racines. Vous pouvez tremper votre rameau dans de l'hormone de bouture si votre plante est difficile à bouturer.
Plantez votre rameau dans un mélange de terreau et de sable (50/50). Arrosez modérément et laissez votre rameau dans un endroit semi-ombragé (évitez le plein soleil) et hors gel. Des racines devraient se développer rapidement (selon les plantes).

La bouture en crossette
La bouture en crossette:
Technique utilisée pour la vigne ou l'olivier par exemple.
Ce type de bouture consiste à prélever un jeune rameau de 1 à 1,5 cm de diamètre en gardant si possible une petite partie du rameau dont il est issu (la bouture est donc en forme de T). Si la surface des feuilles est importante, coupez-les à moitié ou supprimez-en.
La longueur sera de 20 cm environ. Il ne reste plus qu'à planter le rameau dans un substrat composé par moitié de sable et de terreau ou de tourbe. Pour augmenter vos chances, trempez l'extrémité des rameaux dans de l'hormone de bouturage.
Maintenez humide et placez le pot dans un endroit à température ambiante tempérée (10 à 15°). L'enracinement peut demander de 10 à 12 mois. Il faut en préparer plusieurs pour augmenter vos chances de réussite.

La bouture à talon
La bouture à talon:
Cette technique est utilisé pour les saules, groseillers, peupliers, platanes, mûriers...etc.
Le prélèvement des boutures se fait en novembre après la chute des feuilles. Coupez des portions de 10, 15 ou 20 cm sur des rameaux de l'année d'environ 1 cm de section. L'idéal est de prélever la base d'un rameau d'un an avec un morceau de vieux bois (le talon). Les poudres de bouturage sont à utiliser uniquement avec les espèces difficiles. Les boutures sont enterrées au 4/5éme dans une tranchée remplie de sable, en plein air.

La bouture de racine
La bouture de racines:
Cette technique est pratiquée pour multiplier les framboisiers, ormes, ailanthes, cedrelas, certains pommiers, aubépines, bambous.
Il suffit de prélever des fragments de racine de 20 à 30 cm de longueur, puis de les déposer sur un lit de terreau dans une terrine à semis puis recouverte de 2 cm de substrat. Laissez la terrine à l'ombre, au jardin, sous une feuille de plastique. En quelques semaines, vous verrez poindre de nouvelles pousses que vous pourrez prélever en tronçonnant les racines. Il vous suffira de les empoter pour les faire pousser.

La bouture dans de l'eau
La bouture dans de l'eau:
Pour les daturas, lauriers roses, bambous et beaucoup d'autres plantes.
Cette technique est très simple: coupez un rameau de 10 cm de longueur juste sous un noeud. Mettez votre bouture dans un verre d'eau. Changez l'eau régulièrement. Vous devriez voir des racines apparaître après quelques semaines (cela dépend de la plante). Il faut repiquer dans du terreau quand les racines font 1 à 2 cm de longueur. N'attendez pas trop longtemps, cela risque de pourrir.

La bouture de feuilles:
Cette technique consiste à piquer des feuilles entières dans le substrat ou des fragments de limbes nervurés. On multiplie ainsi les Bégonias, les Saintpaulias, les Streptocarpus, les kalanchoes et les Peperomias.
Ces végétaux ont la faculté d'émettre des racines directement des nervures et des pétioles puis de fabriquer un bourgeon végétatif qui donnera naissance à une jeune plante.


Pour bien réussir vos boutures:
1 Les coupes doivent être les plus nettes possibles en utilisant des outils bien tranchants.
2 Les rameaux prélevés doivent être sains et vigoureux (pas de maladies ni de blessures).3 Les terreaux prévus pour la plantation des boutures seront légers et surtout très propres.
4 Le matériel utilisé doit être propre afin d'éviter tout développement de maladie.
5 Des contrôles réguliers, tous les deux à trois jours, seront effectués afin de pouvoir combattre à temps tout développement de maladies.
Bien entendu, vous respecterez les températures de multiplication nécessaires à l'enracinement des espèces concernées. On peut dire que les plantes provenant des pays tropicaux demandent entre 25 et 30° pour prendre racines alors que les espèces vivant dans nos jardins ont besoin d'une température située en 18 et 20°.
Il est important d'éviter les courants d'air et les sauts de température.

Si vous respectez tous ces petits conseils, il y a de fortes chances que vous réussissiez vos boutures.